Écrire, c’est penser


On n’est pas là pour apprendre mais pour penser… ensemble

Retour sur un atelier d’écriture inhabituel
mené avec un groupe mixte de lettrés et non-lettrés[1]

Odette et Michel Neumayer,
Analystes du travail et concepteurs d’ateliers d’écriture

 

Chers vous,

J’ai rencontré D.[2] cette semaine. Il m’a dit combien l’atelier d’écriture l’a fait réfléchir et que cela lui a ouvert les yeux sur certaines choses. Nous n’avons pas eu l’occasion d’aller plus loin dans ce qu’il voulait dire – c’était à la pause d’une réunion – mais lorsque j’en saurai davantage, je vous le communiquerai. D. dit haut et fort qu’il s’inscrit déjà pour l’année prochaine, sans se demander s’il y aura une prochaine fois, tant cela lui semble évident.
lire la suite

Du mythe de Sosie aux origines de la démarche « Sosie »

Du mythe de Sosie
aux origines de
la démarche « Sosie »

Sylvie Chevillard
Odette et Michel Neumayer
GFEN

On connaît les amours insatiables de Jupiter, les mille et une péripéties qui ont inspiré la verve de Plaute et celle de Molière ! Bien qu’on le cite souvent, on connaît moins les détails de l’histoire de Sosie, un être au destin curieux que Jupiter instrumentalisa pour arriver à ses fins ! L’histoire de ce personnage nous replonge dans un fameux quiproquo conjugal dans lequel plusieurs personnages se substituent les uns aux autres : Jupiter, roi des Dieux se substitue au roi Amphitryon ; Mercure, messager de Jupiter à Sosie, valet d’Amphitryon !lire la suite


Chaos Monde – Une écriture et une réflexion dans les parages d’Edouard Glissant

« Chaos-Monde »

Odette et Michel NEUMAYER

"On ne peut plus approcher notre univers de manière linéaire avec des a-priori, des dogmes et des concepts. Ce chaos-monde imprévisible, il faut l'approcher avec les forces de l'imaginaire." EDOUARD GLISSANT (France Culture).

 

Pour en savoir plus sur Édouard Glissant

 

 

o  o  o

Dans « Education et cyberculture »[1], Pierre Lévy évoque « le savoir-flux, le travail comme transaction de connaissances » et nous invite à considérer que « ce qu’il faut apprendre [ne pouvant …] plus être planifié ni précisément défini à l’avance […] nous devons nous construire de nouveaux modèles de l’espace des connaissances.lire la suite


Formaliser l’expérience : pour qui ? Pourquoi ? Comment ?

« Écrite, l’expérience est un capital »
Guy Jobert (Revue Éducation permanente)

 

Odette et Michel Neumayer
en écho avec le travail collectif de l’Institut Henri Wallon.

 

Écrire ses pratiques ? Le rêve ! Ce serait comme un petit miracle, une revanche sur le temps qui passe, sur l’oubli et le désordre, une image de nous-mêmes enfin reconstituée susceptible d’atténuer ce qui, dans le travail quotidien nous fait souffrir, notamment une forte sensation de dispersion, le manque de visibilité des effets de ce que nous entreprenons, beaucoup de non-reconnaissance et bien d’autres choses encore[1].

Cependant ne rêvons pas trop et déplaçons le terrain.… lire la suite