Jour 2 – Ecrire mais pas tout de suite

L’expérience est un trésor. Chaque expérience est irremplaçable et mérite qu’on s’y attarde. Ce matin, nous vous proposons de vivre ensemble une série d’expérimentations, de créations, de fabrications. Se confronter à la pesanteur, à la matière, au corps… Explorer ensemble, regarder, écouter, et puis seulement écrire.


Refuser, ou la puissance de faire autrement

Quand est-on prêt pour le refus? Qu’est-ce qui, après des jours, des mois, des années d’habitudes, pousse à prononcer ou à faire un NON ?

Tout notre être répugne au changement, l’être humain peut se plier à n’importe quelle règle, aussi dure soit-elle… Alors quelle tension intérieure faut-il pour que le fusible saute, pour qu’on acte le refus et pour que tout bascule?

Parce qu’une fois que le refus est officialisé, la porte du quotidien se referme en claquant. S’étale devant soi le champ des possibles, possibilités de rencontres, d’associations et d’actions.

Se résigner c’est s’enfermer.

Mais résister, c’est créer…

Anne-Marie Charon… lire la suite


Refuser ou la puissance de faire autrement

Un bloc, fait de bras et de jambes entremêlés. Un bloc inhumain, têtes multiples, traits tirés, crampes aux bras, aux jambes, un bloc qui respire peurs et détermination, qui respire son courage, s’en alimente. Un bloc vivant.

Les hélicos tournent, des hommes casqués s’approchent, la tension monte, évidemment. Il n’y a qu’une seule issue possible : à un moment, les corps vont se dénouer, à un moment chacun rentrera chez lui ou quelque part, les corps retrouveront une autre liberté. Mais là, il reste juste cet amas, bloc, nœud de Nons entremêlés. Résistance. Et la certitude qu’il n’y a aucune alternative à cette opposition.… lire la suite


Désirer Désobéir Faire violence

Bulles, Bulldozer, Bouillasse, Bouillaison, Bouillottement, bouillonnement, bougonnement

Bougonner, gémir, feuler

Ecrire

Ecrire pour se taire

Ecrire pour faire violence

Ecrire pour semer

Ecrire pour gronder

Ecrire pour enfanter

Ecrire pour s’unir

Ecrire pour désobéir

Ecrire pour crier, hurler

Ecrire pour prendre, arracher

Ecrire pour rêver

Ecrire pour transformer

Ecrire pour faire caresse

Bourgeons

Myriam Horman… lire la suite


Le message des papillons, ou la morphose-méta

Le message des papillons s’apparente à la révolution intérieure. Sa révolution, grainuscule de révolution et de rêve.

Soumis aux soulèvements (depuis ce matin), ne sommes-nous pas poussés à décoller très haut, poings levés et bouches ouvertes?

« Fomenter », comme dans un cocon en fin de carrière qui laisse la révolution s’opérer inexorablement : il va sortir, mu par un désir de vie incompressible, le « papillon-désir », de nuit – de jour – symbole de notre évolution humaniste. C’est ce qu’ils nous disent, les papillons : ce qui doit être est, morphosez-vous! Avancez vers les circonvolutions et les lumières!

Dominique B.… lire la suite


Analyse réflexive

Aaaah!

C’était comme une lame de cristal, un cri qui transperce tout le corps, qui le fait suinter, qui signifie que pour toujours, désormais, il faudra vivre avec ça. Ce n’était qu’une enfant, pure et fragile. Belle et élancée. Elle gisait maintenant sur le sol, son corps inerte sans plus un souffle.

Le cri de la mère avait cessé. Ses bras l’enlaçaient dans une étreinte qui se voulait éternelle. Le temps s’était arrêté tout à coup. Le murmure du vent et un rayon de soleil nous rappelaient simplement que nous, nous étions en vie. Glacés mais vivants. Hurlant de douleur en silence, comme recroquevillés sur notre corps.… lire la suite


Résister, ou la puissance de faire autrement

La matière se soulève dans le mouvement. C’est le corps qui écrit son mouvement, en quelque sorte. Les bulles, la paille, les rubans, une montgolfière de sachets du quotidien envolée, ça raconte quoi?

L’idée d’aller là où c’est inattendu? Une forme de liberté recherchée mais pas encore nommée? Un premier « non » au statique par l’exploration du vol?

Mouvement, échappées, criées.

Refuser, quand la bouche ouverte, béante, tue le mot par le cri.

Artistiquement, on explore, on expérimente, peut-être ainsi prend-on un peu de distance des situations collantes qui enferment et qui écrasent.

A-t-on crié? La photo de cette femme avec les mains sur sa tête, les dents jetées dehors, le visage comme libéré et lacéré en même temps : CRIER NON dans la rue, peut-être famous.… lire la suite


Le message des papillons

Papillons dans l’estomac : « Soulèvement de l’âme à la vue de l’être aimé ». Papillon, légèreté éphémère et délicate, effleurement entre ciel et sol. Excitation, envol, beauté. Il y a dans la révolte les prémisses d’un tremblement de terre. Effet papillon.

Ensemble, mettre notre génie au service d’un envol. Se faire ingénieux à défaut d’ingénieur, donner ce que l’on peut. Faire ensemble pour briller à plusieurs. Rendre le message plus fort en y ajoutant plus de voix. Si chacun remue les consciences dans son coin, il ne peut donner lieu qu’à des ridules sur une mer d’indifférence, mais si, tous, nous disons ensemble, nous devenons une vague dévastatrice capable de remuer les certitudes.… lire la suite