La langue, archipel de l’ambigüité un retour sur une semaine d’ateliers d’écriture et plus…


La langue, la meilleure… ou la pire des choses ?

La langue, moderne réincarnation de la figure de Janus. Quand l’une des faces nous ouvre à la rencontre et au partage, l’autre nous confinerait dans une identité bornée, nous enfermerait dans une case essentiellement administrative, nous ouvrirait (ou nous fermerait) un droit ?
Ce questionnement nous a conduits à proposer, dans le cadre de l’Université de printemps 2014 de Lire et Ecrire, cinq jours d’ateliers d’écriture sous l’intitulé : « L’atelier d’écriture, outil ou défi pour une formation à l’interculturel ».
Le retour que nous en proposons ici prend la forme d’un kaléidoscope mêlant descriptifs d’ateliers, réflexions sur le rapport entre ‘langue’ et ‘intégration’, brève mise au point sur ce qu’est et permet l’atelier d’écriture, portraits et témoignages.
Un texte de Pascale Lassablière et et Michel Neumayer.

Lire le PDF : Journal de l’alpha 196_p82_lassabliere_neumayer