Résister, ou la puissance de faire autrement


La matière se soulève dans le mouvement. C’est le corps qui écrit son mouvement, en quelque sorte. Les bulles, la paille, les rubans, une montgolfière de sachets du quotidien envolée, ça raconte quoi?

L’idée d’aller là où c’est inattendu? Une forme de liberté recherchée mais pas encore nommée? Un premier « non » au statique par l’exploration du vol?

Mouvement, échappées, criées.

Refuser, quand la bouche ouverte, béante, tue le mot par le cri.

Artistiquement, on explore, on expérimente, peut-être ainsi prend-on un peu de distance des situations collantes qui enferment et qui écrasent.

A-t-on crié? La photo de cette femme avec les mains sur sa tête, les dents jetées dehors, le visage comme libéré et lacéré en même temps : CRIER NON dans la rue, peut-être famous. Avant, cela aurait-il été possible pour elle?

Refuser, dire non, comme le volcan qui ne peut contenir sa lave.

Quel est notre état de chauffe?

Pascale Lassablière