fragment


À propos du fragment

… un entretien né du travail autour de la revue Filigranes paru dans Dialogue, revue du GFEN »

Question : « Dès juin 1984, dans le premier numéro de Filigranes vous posez la problématique du fragment, que vous formalisez ensuite comme : « une alternative plausible et stimulante à la désaffection des genres littéraires traditionnels »
Dans le numéro 2 de la revue, vous posez l’écriture comme « recherche d’un destinataire au- delà de toute adresse ». Aujourd’hui dans la jungle de l’universel discours, ces deux voies s’avèrent toujours aussi fécondes, est-ce optimisme de notre part ? »

Filigranes : Certes, de nombreux textes de la littérature contemporaine nous invitent à une lecture par fragments, fractions, bribes et autres découpes.

lire la suite